TOP

Deux soeurs à la tête d’une entreprise éco-responsable

Deux sœurs, Alexandra et Olivia ont fondé l’entrepise« Lison Paris », marque de maillots de bain pour enfants, adolescents et adultes. Histoire simple en vérité, mais l’une vie à Majorque et l’autre en plein Paris. Comment entreprendre à distance et en famille? 

L’une et l’autre nous racontent.  

Lison PAris; Entreprise éco-responsable

Bonjour, 

Alexandra, où vis-tu à Majorque et pourquoi ce pays ?  

Je vis à Palma dans la vieille ville, le charme et soleil réunis ; je me suis installée suite à rencontre amoureuse qui s’est concrétisée par un déménagement, 6 enfants … un changement de vie radical.

Et toi Olivia ?

Je vis près de la rue de Passy, à Paris : culture et shopping aussi… 

Aviez-vous déjà vécu à l’étranger auparavant.

Oui, à New-York au Lycée et Alex a poursuivi ses études en Pennsylvanie 

Sortir des sentiers battus, profiter du réseau bienveillant de l’entrepreneuriat féminin et de la distance phyisque

Comment s’est présentée l’idée d’opter pour l’entrepreneuriat  éco-responsable à cheval entre deux pays, deux cultures ?  Pourquoi les maillots de bains enfants et ados ?  Pourquoi ce nom ?

Lison Paris

Alex : J’ai eu l’idée de créer Lison Paris car toutes mes copines étaient fans des petits maillots en coton que je ramenais des marchés de Bretagne… Je me suis dit qu’il y avait une vraie demande pour une marque de maillots de bain pour enfants et ados qui sortent des grandes surfaces ou des marques de sport. Une vraie marque raffinée qui propose de belles collections, du style et un engagement pour la planète.

Olivia qui a passé de nombreuses années en tant qu’acheteuse chez Monoprix m’a accompagné dans ce projet fou. 

Nous avons choisi Lison Paris car c’est le nom de notre grand-mère maternelle qui est notre bonne étoile depuis tout là-haut. Elle nous a appris la tendresse durant nos grandes vacances en haute Provence.  C’était une femme élégante, sans prétention qui était toujours féminine et douce. Elle nous inspire probablement dans nos créations. 

Quels sont les principes qui ont guidé votre démarche d’expatpreneuse ? 

On s’est dit que le marché de la mode enfant regorgeait de belles marques, de vêtements chics, et que les marques françaises de prêt à porter pour enfants faisaient rêver à travers le monde, mais qu’il n’y avait aucune référence kids dans le swimwear. 

Toute l’année, on habille nos enfants avec des articles qui nous font « kiffer » mais à la plage ils sont tous en maillots sans aucun intérêt… On s’est dit qu’avec notre amour de la mode, les connaissances d’Olivia dans le textile on pouvait sûrement créer des pièces irrésistibles et stylées. On voulait vraiment créer un marque référence dans le swimwear, une marque à laquelle les mamans pensent pour leurs prochaines vacances. Une marque dont les collections fassent rêver les petites et les fassent se sentir belles et « trendy ». Nous avons vite découvert que ce monde de l’entrepreneuriat (dans la mode enfant) est en grande partie tenu par des femmes, et notre grande surprise a été la gentillesse et l’entraide ; les fous rires et les amitiés que nous avons vécus et créés au fil du temps. 

Nous avons toujours gardé les valeurs reçues dans notre famille : l’honnêteté, l’amour du travail bien fait je pense pouvoir dire la bienveillance et surtout le sens de l’humour devant chaque obstacle.

Quelles ont été les étapes du développement de Lison Paris ?

Nous avons créé notre première collection en 2015 de nos maillots au Club 55 (ou nous sommes arrivées le 14/07/2015 leur plus grosse journée -sous un soleil de plomb ! )- et contre toute attente, face au succès de nos maillots, la propriétaire de la boutique de ce mythique spot de Saint Trop’ tombe sous le charme, et l’histoire de Lison Paris commence. 

Grâce aux contacts pros d’Olivia, nous avons pu lancer un seconde collection plus large, et plus sophistiquée. Avec des caftans, des pochons assortis, et des broderies de grande qualité. Nous avons participé aux premiers salons pro (les références dans le monde de la mode enfants, en France et à l’étranger) c’est là que notre marque a pris son envol car nos modèles ont tout de suite connu un vrai engouement auprès de très belles boutiques comme Smallable, Melijoe, etc..

Après nous avons passé beaucoup de temps à lancer, modifier et améliorer notre premier site marchand, son SEO, la qualité des fiches produits, nos présentations presse et commerciales… 

Nous avons ensuite développé une stratégie commerciale aussi bien pour la France qu’à l’international et tout ceci sans agents… 

Toujours poussées par le succès de nos collections nous avons ensuite développé un business plan digne de ce nom, ce que nous n’avions pas fait avant. Pour de nombreuses raisons, mais surtout parce que nous ne voulions pas être découragées avant de commencer. 

En 2020, nous avons commencé à travailler sur un nouvel e-shop compétitif avec charte graphique luxueuse, nouveau logo, et nouveau packaging…. grâce à une agence de design parisienne. 

Depuis 2020, nous poussons le développement online et international. 

Nous accélérons notre engagement éthique et écologique, avec plus de modèles en fibre recyclée, la suppression (depuis 2019) de tout le plastique (sachet en fécule de maïs, fermoir en métal doré)

Quelles ont été les démarches administratives, achat de matériel … ?

Nous avons lancé Lison Paris en avril 2015, cela fait donc 6 ans cette année.

Nous avons créer une SAS, à deux, déposé la marque, noms de domaine, protection juridique, dépôt des modèles…

Nous avons accueilli en 2019 un investisseur privé Islandais (étonnant pour une marque beachwear !)

Nous travaillons principalement en co-working (étant chacune dans un pays différent), mais 2021 sera l’année de l’installation dans nos premiers bureaux. showroom

Quelle part prennent les réseaux sociaux dans votre vie professionnelle ?

Les réseaux sociaux prennent une place énorme. C’est vrai qu’au début, je parle d’il y a 6 ans nous ne pensions pas que c’était si important. Maintenant les réseaux sociaux font partie intégrante de notre marque, de notre communication, image et univers de la marque. Nous avons énormément travaillé nos posts, les photos et notre communauté. 

Pour augmenter notre « reach » nous avons fait des concours avec des influenceuses macro et micro, des marques, des collaborations avec plusieurs intervenants. Ce qui marche bien en ce moment, ce sont les concours en format stories. 

En revanche, nous n’avons jamais acheté de followers, ni de likes. Nous privilégions les abonnés fidèles à la marque et engagés, plutôt qu’un grand nombre de followers. 

Là encore LA QUALITÉ plutôt que la quantité

Olivia et Alexandra nous explique les avantages et inconvénients d’ un business à l’étranger et loin l’une de l’autre

Lancer son entreprise en étant depuis Majorque, avec une sœur en France était-ce un défi compliqué ? Quid de la distance? 

Alexandra : Oui c’est un défi compliqué mais surtout à cause du COVID, avant je prenais l’avion comme d’autres prennent le train et hop ! je passais quelques jours à Paris. Depuis le COVID tout s’est pas mal compliqué et c’est vrai que le fait de ne pas pouvoir être « in situ » pour créer les nouvelles collections, de rencontrer les nouvelles stagiaires, aller à l’entrepôt et tout simplement décharger Olivia est assez pénible. Mais sinon, jusqu’à maintenant ça allait…

Olivia : Bien entendu, c’est moins facile que d’être ensemble au quotidien, mais je pense que nous avons trouvé notre équilibre et que la distance préserve aussi notre relation de sœurs !! 😉

A chacune sa citation préférée?

« Les deux secrets d’un succès ? : la qualité et la créativité  » Paul Bocuse – voilà une citation parfaite pour Lison 

« Open your arms to changes, but don’t let go of your values » Dalaï lama

Post a Comment